Réservation Nuits : Adultes : Enfants : Acces IATA : Annuler
Options/Langues

tomates_rouges

LA CULTURE DES TOMATES

Faire pousser quelques pieds de tomates dans son potager ou sur sa terrasse reste le meilleur moyen pour les amateurs de saveurs de déguster de délicieuses pommes d'amour tout au long de l'été !

Une grande frileuse
Originaire du Pérou, la tomate supporte mal les températures inférieures à 10°C et meurt dès que le thermomètre descend en dessous de 2°C. Si l'humidité excessive ne lui convient pas non plus, elle peut néanmoins être cultivée dans toute la France, à condition de lui trouver un coin à l'abri du vent et bien exposé au soleil !

Une vraie gourmande
La tomate aime les sols riches et se plait également dans les terres pauvres si le jardinier prend soin d'y ajouter de l'engrais organique en quantité. En revanche, le pH doit être compris entre 5.5 et 7.5, l'acidité ne lui plaisant pas non plus ! Les racines des plants de tomates atteignent souvent plusieurs mètres et il est donc necessaire de bien préparer le sol avant la plantation, en le drainant et l'aérant (sans retourner la terre pour ne pas déranger la faune microbienne).

Planter ses semis
Pour le jardinier amateur, la solution la plus simple reste d'acheter des plants dans le commerce début mai en faisant bien attention de choisir des variétés savoureuses et productives. Mais pour les plus courageux, la plante des semis se fait à l'abri entre le 15 mars et le 14 avril, dans de petits pots de terre bien drainés. On peut laisser les pots dans une serre chauffée ou sur le bord intérieur d'une fenêtre,à condition que la température soit comprise entre 20 et 25°C. La terre doit être humidifiée régulièrement, mais jamais trempée, pour éviter la fonte des semis, qui leur serait fatale.

La plantation en pleine terre
Dès les fameux saints de glace (saints Mamert, Pancrace et Servais les 11, 12 et 13 mai), les plants peuvent être mis en terre, dans un trou profond dans lequel on aura ajouté de l'engrais et une poignée d'orties. Il est conseillé de planter les tuteurs avant les plants et de laisser 60cm entre chaque pied de tomates.

Paillage et arrosage
La délicate question de l'arrosage doit s'adapter à la météo, mais de façon générale il ne faut pas trop arroser les tomates pour éviter qu'elles ne perdent leur goût. Dans tous les cas, le paillage est recommandé pour économiser l'eau en l'empêchant de s'évaporer.

Mieux vaut prévenir que guérir
Fragile, la tomate peut être la proie de nombreuses maladies. Pour leur éviter les malheurs du mildiou ou de la pourriture grise, quelques règles sont à respecter :

  • Appliquer de la bouillie bordelaise ou du purin d'orties toutes les 3 semaines avant la récolte.
  • Ne jamais arroser les feuilles et craindre l'humidité
  • Ne pas laisser traîner feuilles et fruits au sol. Couper les feuilles du bas.
  • Pratiquer la culture biologique, fuir les pesticides chimiques qui tuent nos meilleurs alliés les coccinelles et planter des fleurs répulsives entre les rangs.

Le meilleur moment : la récolte
Tout au long de l'été, les pieds de tomate nous offrent leurs fruits. Croquées dans le jardin avec un peu de sel, encore un peu tièdes, c'est un véritable délice ! Le sécateur ou le couteau sont conseillés pour faire des coupes franches qui cicatrisent plus vite.

 

 

 
French (Fr)English (United Kingdom)
Bannière