Povijest dvorca Bourdaisière

historique

Povijest i razvoj kroz stoljeća

Srednji vijek:


Ako Silueta dvorca Bourdaisière posebno podsjeća renesansni ne smije zaboraviti da je rođenje Bourdaisière je mnogo ranije u šesnaestom stoljeću.
Dès le milieu du XIVème siècle le Sous-gouverneur de Touraine, le Maréchal Jean Ier le Meingre dit Boucicault fit édifier à l'emplacement même du château actuel une forteresse destinée à défendre les abords de Tours contre les assauts des anglais.
Ova srednjovjekovna utvrda ostati jaraka, oni suhi sjeverno i istočno od dvorca jarkom, ugaona kula i stubište dolje u rovu puževa jugoistočno od terase.
Ovu tvrđavu je prenosilo baštinu generacijama do svog prvog prodaju 4. svibnja 1482, od čega je prodaja čin je sačuvana u županijskim arhivima. Bourdaisière je kupljen od strane gradonačelnika razgledavanja Louis La Mézière.
A partir de ce moment La Bourdaisière allait connaître de multiples propriétaires au gré des ventes, échanges et successions.
Dvije obitelji i dalje je obilježila povijest dvorca.

Renesansni:


Le mariage au Château de Marie Gaudin, héritière de La Bourdaisière et Philibert BABOU descendant d'une grande lignée de notaires de Bourges , marque le début d'une première période de prospérité.
Marie Gaudin était réputée être "la plus belle femme de son temps", elle sera d'ailleurs la première maîtresse du Roi François Ier. Cela aidera certainement la carrière de son époux, en effet Philibert Babou reçut du Roi de multiples charges et honneurs qui lui permirent d'asseoir sa fortune et de réaliser, vers 1518-1522, la reconstruction de la vieille forteresse médiévale en une demeure campagnarde, composée d'un châtelet d'entrée à haute toiture ouvrant sur un pont levis enjambant les douves, prolongé vers le nord d'une aile le reliant au donjon du moyen âge.


A partir de ce nouveau château, La Bourdaisière accueillera à plusieurs reprises le Roi François Ier puis ses successeurs lors de leurs passages en Touraine.
Au décès de Marie GAUDIN, veuve de Philibert BABOU quatorze ans plus tôt la Bourdaisière revint à leur fils aîné Jean II qui sera, entre autre, Grand-Maître de l'Artillerie du Royaume (ministre de la Défense), et compte tenu des temps troublés de cette époque de guerres de religion il jugea préférable de fortifier le château en aménageant, en 1567-1568, la tour sud-est des remparts d'une caponnière munie de bouches à feu et en dégageant les douves.
C'est en novembre 1569 qu'il laissa par son décès le domaine de la Bourdaisière à son fils aîné Georges Ier BABOU, Comte de Sagonne. Il fit construire vers 1595 l'actuelle ferme du Château aux allures de "manoir champêtre" et le cellier percé à flanc de coteau appelé aujourd'hui chapelle troglodyte. Ces travaux à peine terminés Georges BABOU accueillait le 27 mai 1598, Henri IV et Gabrielle d'Estrées de retour de Bretagne où venait d'être signé l'EDIT de Nantes.

L'époque classique :


U prvoj polovici 17. stoljeća, novi vlasnik Bourdaisière: markiz Nicolas Gouffier od Crevecoeur sagrađena na mjestu srednjovjekovnog dvorištu dva impozantna zgrada pod kutem konstituiranje staje, a 1650 raskošna krila koja je graničila jarak koji je, na žalost, ništa ne ostaje, ali je prikazan u gravuri kao velikoj kući dvama četvornih paviljona.

historique1

Cette magnifique construction entraîna son propriétaire à la ruine et le poussa à vendre La Bourdaisière en 1674.
A partir de là, La Bourdaisière connaîtra plusieurs propriétaires et sera lors du passage de la Princesse de La Tour d'Auvergne le rendez-vous de toute la société mondaine tourangelle.

U studenog 1768 vojvoda od Luynes, koji je naslijedio dvorac ga razmjenjuju s Duke de Choiseul, koji mu je donio barony od Cinq Mars la Pilama.

Le domaine vivait alors ses dernières heures, lorsque le Duc de Choiseul fut exilé en son Château de Chanteloup il ordonna la destruction du Château que le Marquis de Crévecoeur avait édifié cent vingt ans plus tôt ne laissant que le donjon du Moyen Age et le manoir des BABOU.

La Révolution :


Bourdaisière, u vlasništvu vojvotkinja od Orleansa Adelaide Bourbon Penthièvre ženom "Philippe Egalité" je zaplijenjen u ime Republike i prodaju kao "nacionalno dobro" u studeni 1794.
Kupljen Armand Dubernad, Breton trgovca vinom koji je učinio njegov dolazak izgradnju novog dvorca smještenog južno od dvorca BABOU masivnom stilu, kubičnom, samo okićenog središnjeg trijema "starinski".

L'époque moderne :


En 1802 les héritiers de Dubernad vendaient le Château à Joseph ANGELIER qui allait mener à La Bourdaisière une vaste campagne de restauration. Il fit ainsi "rhabiller" le château Directoire d'une façade néo-renaissance.
Le Baron Angelier combla les douves, démolit les trois pont levis et le donjon qui subsistaient de l'époque médiévale. Il transforma ce qui n'était alors qu'une maison de jardinier en une chapelle de style néo- gothique Tudor et planta l'actuel potager.
Njegov sin Gustave Angelier preuređen u dvorac i izgradio uključujući i knjižnicu. On ramena terasi zidom Henri IV stilu.
Treći barun Angelier, nasljednik svog oca u 1890, završio sve podizanjem toranj u sjeverozapadnom uglu dvorca i uređenje bujno Staje staje.
Le château sera ensuite vendu en 1923 à une riche Américaine Mme de Mérinville qui embellit l'intérieur et l'extérieur, et reçut la visite du Duc de Windsor en 1937.
Acheté par un Anglais en 1938 il sera occupé par les Allemands, puis à la libération par une école militaire. Rendu à ses propriétaires mais laissé à l'abandon les écuries puis le parc seront inscrits aux Monuments historiques en mars 1947.
Godine 1959, nakon dražbe nad svom pokretnom aukciji dvorac je prodan općini Montlouis koji je postavio starački dom.
Le château ne répondant plus aux normes de sécurité et de confort il fut vendu en 1988, à Maître François Michaud puis le 2 septembre 1991 il fut finalement acquis par les Princes de BROGLIE.